Cours du 9 octobre 2010 – Séance 2

Enregistrements vidéo du cours du 9 octobre 2010 :

Documents préparatoires :

Nous vous proposons de regarder l’extrait du film The Ister à cette adresse :

http://arsindustrialis.org/pharmakon_files/theisterextract.mp4

Nous vous  proposons également de lire l’extrait ci-dessous de Protagoras, de Platon :

C’était au temps où les dieux existaient, mais où n’existaient pas encore les races mortelles. Or, quand est arrivé pour celles-ci le temps où la destinée les appelait aussi à l’existence, à ce moment les dieux les modèlent en dedans de la terre, en faisant un mélange de terre, de feu et de tout ce qui peut encore se combiner avec le feu et la terre. Puis, quand ils voulurent les produire à la lumière, ils prescrivirent à Prométhée et à Epiméthée de les doter de qualités [dunameis ], en distribuant ces qualités à chacune de la façon convenable. Mais Epiméthée demande alors à Prométhée de lui laisser faire tout seul cette distribution : « Une fois la distribution faite par moi, dit-il, à toi de contrôler! » Là-dessus, ayant convaincu l’autre, le distributeur se met à l’oeuvre. En distribuant les qualités, il donnait à certaines races la force sans la vélocité; d’autres, étant plus faibles, étaient par lui dotées de vélocité; il armait les unes, et, pour celles auxquelles il donnait une nature désarmée, il imaginait en vue de leur sauvegarde quelque autre qualité (…) En tout, la distribution consistait de sa part à égaliser les chances, et, dans tout ce qu’il imaginait, il prenait ses précautions pour éviter qu’aucune race ne s’éteignît.

… Mais, comme, chacun sait cela, Epiméthée n’était pas extrêmement avisé, il ne se rendit pas compte que, après avoir ainsi gaspillé le trésor des qualités au profit des êtres privés de raison [aloga ], il lui restait encore la race humaine [non-aloga] qui n’était point dotée [akosmeton]; et il était embarrassé de savoir qu’en faire. Or, tandis qu’il est dans cet embarras, arrive Prométhée pour contrôler la distribution; il voit les autres animaux convenablement pourvus sous tous les rapports, tandis que l’homme est tout nu, pas chaussé, dénué de couvertures, désarmé. Déjà, était arrivé cependant le jour où ce devait être le destin de l’homme, de sortir à son tour de la terre pour s’élever à la lumière. Alors Prométhée, en proie à l’embarras de savoir quel moyen il trouverait pour sauvegarder l’homme, dérobe à Héphaïstos et Athéna le génie créateur des arts [ten enteknen sophian ], en dérobant le feu (car, sans le feu, il n’y aurait moyen [amekhanon] pour personne d’acquérir ce génie ou de l’utiliser); et c’est en procédant ainsi qu’il fait à l’homme son cadeau. Voilà donc comment l’homme acquit l’intelligence qui s’applique aux besoins de la vie. Mais l’art [sophia ] d’administrer les cités, il ne le posséda pas!  Cet art était en effet chez Zeus …. Dans la suite, Prométhée fut, dit-on, puni du larcin qu’il avait commis par la faute d’Epiméthée.

Or, puisque l’homme a eu sa part du lot divin, il fut, en premier lieu, le seul des animaux à croire à des dieux; il se mettait à élever des autels et des images de dieux. Ensuite, il eut vite fait d’articuler artistement les sons de la voix [phonen] et les parties du discours [onomata]. Les habitations, les vêtements, les chaussures, les couvertures, les aliments tirés de la terre, furent, après cela, ses inventions [eureto]. » Platon, Protagoras , 320d-322a

Ainsi que celui de Ion, également de Platon :

Je mettrai en ligne bientôt d’autres extraits. Pour les courageux ou les curieux, je leur recommande de lire trois textes :

L’Apologie de Socrate

Protagoras

Ménon

Pour ceux qui n’en ont pas le temps, ou qui n’ont pas envie de tout lire, je donnerai à mesure des extraits.

Bien cordialement,

Bernard Stiegler

2 comments to Cours du 9 octobre 2010 – Séance 2

  1. Frederic Richaud (fredericrichaud) | Pearltrees
    janvier 1st, 2013 à 6:26

    […] Cours du 9 octobre 2010 – Séance 2 C’était au temps où les dieux existaient, mais où n’existaient pas encore les races mortelles. Or, quand est arrivé pour celles-ci le temps où la destinée les appelait aussi à l’existence, à ce moment les dieux les modèlent en dedans de la terre, en faisant un mélange de terre, de feu et de tout ce qui peut encore se combiner avec le feu et la terre. Puis, quand ils voulurent les produire à la lumière, ils prescrivirent à Prométhée et à Epiméthée de les doter de qualités [dunameis ], en distribuant ces qualités à chacune de la façon convenable. Mais Epiméthée demande alors à Prométhée de lui laisser faire tout seul cette distribution : « Une fois la distribution faite par moi, dit-il, à toi de contrôler! » Là-dessus, ayant convaincu l’autre, le distributeur se met à l’oeuvre. home • contact • blog • fb • twitter to experience pearltrees activate javascript. […]

  2. thierry
    avril 26th, 2013 à 9:26

    Jeunes gens, ce cours est vraiment pour vous, car ce discours est avenir, quand bien même il s’enracine dans le temps pour convertir votre jeune passé en pousse de la vie.

    Cet enseignement vous apprendra aujourd’hui ou dans cinquante à venir volant poisson, et luttant contre cet air poison, par cette technique singulière du meilleur, mille et un sauts répétés vers l’élève-homme, vous sortiez de vous même pour entrer dans le noûs, ciel logotypé où vivent les essences. Sauts critiques quittant pour un instant les pensées lourdes d’un monde consommé pour produire votre désir au plus haut point de vue.

    Merci au professeur qui avec un style propre aime tellement la Grèce qu’il nous fait oublier pour un temps l’autre professeur Deleuze.
    Stimulé entre le cœur et la tête, c’est à dire dans la musique de vos cordes vocales où joue la Muse le logos, vous changerez de voix et de voie si vous être prêts à cela.
    Alors il restera à retomber dans l’eau sociale et de trouver vos îles et avec d’autres produire des archipels.

    Espoir, espoir, espoir aux jeunes gens

    Merci pour une logue attente entendue maintenant

    Marci d’un jeune vieux.

    Thierry